facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
Vous faites partie du personnel soignant dévoué du Canada? Tenez compte de ces quatre signes lorsque vous choisissez un conseiller Thumbnail

Vous faites partie du personnel soignant dévoué du Canada? Tenez compte de ces quatre signes lorsque vous choisissez un conseiller

Selon un sondage réalisé en 2019, les étudiants en médecine terminent leurs études avec une dette moyenne de 100 000 $1 (et une carrière exigeante devant eux!). Si c’est votre cas, voilà une raison qui devrait vous pousser à faire appel à un spécialiste compétent des services financiers. Un conseiller pourra vous aider à atteindre vos principaux objectifs financiers, du remboursement de vos dettes d’études à la planification de votre retraite. Lors de vos recherches, tentez de repérer les quatre signes suivants chez les candidats potentiels.

Signe no 1 – Ils vous ont été recommandés par des professionnels de la santé

Personne ne connaît mieux vos préoccupations financières que vos pairs. Demandez à vos collègues les noms des conseillers avec lesquels ils font affaire, la façon dont ils ont entendu parler de leurs services, et leur expérience avec eux.

Par ailleurs, si vous travaillez dans un établissement de grande envergure (comme un hôpital), vous pourriez avoir accès à une liste de recommandations de professionnels. Demandez à votre service des ressources humaines s’il peut vous mettre en contact avec un conseiller spécialisé qui saura répondre à vos besoins financiers particuliers.

Signe no 2 – Ils peuvent vous aider dans divers domaines

Dans le cadre d’une étude réalisée en 2007 par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, des médecins ont déclaré travailler en moyenne 51,7 heures par semaine2.

Bien que cette étude remonte à plusieurs années, nous savons tous pertinemment que les exigences qui pèsent sur les professionnels de la santé n’ont fait qu’augmenter ces dernières années, particulièrement depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Quel est donc le lien avec la recherche d’un conseiller?

En tant que professionnel de la santé, vous devez trouver une personne qui saura répondre à vos questions de façon rapide et efficace. Vous n’avez ni le temps ni l’envie de consulter à la fois un agent d’assurance, un conseiller en placement et un spécialiste en prêts étudiants, par exemple. Vous avez besoin de quelqu’un qui peut s’occuper de gérer tous les aspects de votre patrimoine pour vous, ou encore de les déléguer à d’autres spécialistes en votre nom.

Signe no 3 – Ils peuvent vous aider à y voir plus clair

Les médecins accumulent souvent un montant astronomique de dettes au cours de leurs études; cela n’a rien d’un secret. Tout au long de leur carrière, ils sont souvent ciblés par une multitude d’entreprises et de cabinets qui leur proposent de l’aide concernant les points névralgiques de leurs finances, à savoir leurs dettes d’études, leur assurance vie ou leur assurance invalidité.

Vous souhaitez travailler avec un professionnel unique qui comprend que vous avez besoin d’aide pour démystifier les différentes options, faire le tri dans toute l’information qui vous parvient et vous guider par rapport à vos objectifs financiers personnels. Vous avez besoin d’une personne qui est capable de vous aider à choisir les meilleures options, qui comprend ce dont vous avez besoin et qui sait distinguer la voie la plus avantageuse pour vous.

Signe no 4 – Ils sont prêts à s’investir dans un partenariat durable

En tant que professionnel de la santé, vous aurez toujours besoin de conseils financiers. Et vos besoins ne feront qu’augmenter, évoluer et se complexifier au fil du temps. En début de carrière, vous vous concentrerez sur le remboursement de vos dettes d’études, et au fil du temps, vous aurez d’autres projets financiers, comme l’achat d’une maison, l’ouverture de votre cabinet, l’achat d’une résidence secondaire et la préparation d’un plan de succession ou de retraite. Si vous êtes à la recherche du bon partenaire financier, vous devriez peut-être songer à trouver quelqu’un qui est prêt à travailler avec vous pendant de nombreuses années, ou quelqu’un qui a pris les dispositions nécessaires pour faciliter votre transition vers un nouveau conseiller, le moment venu.

Si vous êtes encore jeune et que vous faites votre résidence, un conseiller qui compte plus de 30 ans de carrière et dont la clientèle est principalement composée de médecins qui arrivent à leur retraite est-il le bon partenaire pour vous? Il pourrait vous être fortement recommandé par d’autres, mais il n’est peut-être pas la bonne personne pour vous aider à amorcer votre parcours financier.

En tant que professionnel de la santé, votre travail occupe tout votre temps et votre esprit. Ayant un travail exigeant et une situation financière complexe, vous avez besoin de quelqu’un qui peut vous guider tout au long de votre carrière, de votre résidence en médecine jusqu’à votre départ à la retraite. Lors de vos recherches, posez des questions sur vos principales préoccupations financières aux candidats que vous rencontrez, recueillez les recommandations de vos collègues et tentez de trouver quelqu’un qui pourra vous aider pour des années à venir.

  1. https://www.afmc.ca/web/sites/default/files/nationalreports/2019_GQ_National_Report_FR.pdf
  2. https://www.royalcollege.ca/rcsite/documents/health-policy/national-physician-survey-workhours-f.pdf



Le présent texte, qui a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables, est fourni par Twenty Over Ten. Il ne peut être utilisé dans le but d’éviter une pénalité fiscale fédérale. Veuillez consulter un notaire, un avocat ou un fiscaliste pour obtenir des renseignements précis concernant votre situation personnelle. Les opinions exprimées et le matériel fourni le sont à titre d’information générale et ne doivent pas être considérés comme une sollicitation pour l’achat ou la vente d’un titre.