facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
Nouveautés pour la période de production des déclarations de revenus de 2021 Thumbnail

Nouveautés pour la période de production des déclarations de revenus de 2021


La période des impôts est en cours et les Canadiens pourraient se trouver en terrain inconnu. Les pertes d’emploi, les emplois d’appoint et le travail à domicile ne sont que quelques-unes des conséquences de 2020. Les personnes qui ont reçu une aide gouvernementale d’urgence pourraient bien devoir payer de l’impôt pour la première fois. En plus des stratégies de réduction d’impôt traditionnelles – comme les cotisations à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) –, des crédits d’impôt et des déductions se sont ajoutés qui pourraient vous aider à conserver une plus grande part de votre argent durement gagné.


Processus simplifié pour les frais de bureau à domicile

Compte tenu du grand nombre de Canadiens qui travaillent à domicile en raison de la pandémie, l’Agence du revenu du Canada (ARC) a mis en place une nouvelle méthode de taux fixe temporaire pour la déclaration des frais de bureau à domicile pour 2020. Les personnes qui ont travaillé à domicile plus de 50 % du temps pendant au moins 4 semaines consécutives peuvent demander 2 $ par jour, jusqu’à concurrence de 400 $. Si vous avez l’intention d’utiliser la méthode détaillée pour demander le remboursement des frais de bureau à domicile, votre employeur doit vous fournir un formulaire T2200S ou T2200.


Crédit d’impôt pour les abonnements aux nouvelles numériques

Vous pouvez réclamer le coût d’un abonnement numérique à une organisation journalistique canadienne qualifiée pour les années 2020 à 2024. Le crédit d’impôt non remboursable est établi à 15 % des montants que vous payez pour des frais d’abonnement numérique jusqu’à concurrence de 500 $ par année, soit un crédit maximal de 75 $ par année.


Crédit canadien pour la formation

Ce nouveau crédit d’impôt remboursable peut vous aider à couvrir les frais déboursés pour améliorer vos compétences et assurer votre compétitivité au sein du marché du travail actuel. À compter de 2020, les travailleurs âgés de 25 à 65 ans peuvent déclarer les frais de scolarité engagés auprès d’un collège, d’une université ou d’un autre établissement d’enseignement au Canada donnant des cours de niveau postsecondaire, ou d’un établissement admissible au Canada donnant une formation professionnelle. Les Canadiens accumulent automatiquement 250 $ par année, jusqu’à concurrence de 5 000 $ la vie durant.


Fonds d’urgence en cas de pandémie

Les programmes gouvernementaux ont été une aide bienvenue pour de nombreux ménages, mais ce revenu est imposable. La Prestation canadienne d’urgence (PCU) et la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE) ont été lancées lors de la première vague de mesures de soutien fédéral en réponse à la pandémie, et aucune retenue d’impôt n’a été prélevée à la source. Ainsi, les bénéficiaires seront imposés sur la totalité du montant reçu. La Prestation canadienne de la relance économique (PCRE), la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE) et la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA) font partie de la deuxième vague de mesures de soutien fédéral en réponse à la pandémie; l’ARC prélève une retenue d’impôt de 10 % à la source.


Il est important que vous sachiez si vous êtes susceptible de payer de l’impôt et que vous compreniez les stratégies que vous pouvez utiliser pour réduire votre fardeau fiscal. Si vous avez des questions au sujet des marchés ou de vos placements, je suis là pour y répondre.