facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
L’ancien chef de la direction de Zappos est décédé, millionnaire, en novembre dernier – sans testament. Voici pourquoi ça rend les choses extrêmement compliquées. Thumbnail

L’ancien chef de la direction de Zappos est décédé, millionnaire, en novembre dernier – sans testament. Voici pourquoi ça rend les choses extrêmement compliquées.

Durant les vacances de l’Action de grâces, Tony Hsieh, ancien chef de la direction de Zappos, est décédé à l’âge de 46 ans des suites de l’inhalation de fumée d’un incendie résidentiel. Plusieurs mois auparavant, M. Hsieh avait pris sa retraite de son poste de chef de la direction de Zappos et sa valeur nette était estimée à 840 millions de dollars1. Après son décès, la famille a établi qu’il était décédé intestat, c’est-à-dire qu’il n’avait pas de testament. Face à cette situation, sa famille a présenté une demande d’accès aux comptes et aux actifs de l’ancien chef de la direction2.

Plus tôt cette année, la vedette du film « Panthère noire » Chadwick Boseman a perdu son combat contre le cancer du côlon – M. Boseman est aussi décédé intestat. Depuis, sa femme a dû présenter des documents au tribunal successoral pour accéder à la succession dont la valeur est estimée à environ 938 500 $3.

La morale de l’histoire? Personne, peu importe le montant qu’elle possède, n’est à l’abri d’un décès prématuré. Vous n’avez peut-être pas une valeur nette de 840 millions de dollars, mais votre actif demeure important et nécessite une planification adéquate.

Comprendre la succession non testamentaire

En termes simples, si vous décédez sans testament, l’État en rédigera pratiquement un pour vous. Ce qui veut dire que votre succession devra passer par le processus de succession non testamentaire. Le but de la succession non testamentaire est de léguer les biens d’une personne à ses héritiers de la façon dont celle-ci (en tant que personne normale et raisonnable) l’aurait vraisemblablement voulu. Dans le cadre de ce processus, l’État doit bien entendu faire des suppositions qui ne s’avèrent pas toujours exactes.

Les États n’ont pas tous la même façon de procéder en ce qui a trait aux successions non testamentaires, mais la plupart du temps, ce sont les proches qui reçoivent les biens en premier lieu. Les proches pourraient notamment comprendre le conjoint survivant, les descendants (enfants ou petits-enfants), les parents, les frères et sœurs, les neveux et nièces, les grands-parents, etc.

Qui devrait faire un testament?

Seulement 44 % des Américains ont fait un testament. Ce chiffre à lui seul est assez troublant, mais ce qui est encore plus inquiétant, c’est que ce pourcentage a diminué ces dernières années. En 2005, environ 51 % des Américains déclaraient avoir fait un testament1. Cependant, vous aurez deviné que la majorité d’entre eux étaient des Américains plus âgés. Bien que cela soit compréhensible, la dure réalité est que n’importe qui peut mourir, à n’importe quel âge. N’oubliez pas que messieurs Hsieh et Boseman étaient tous deux dans la quarantaine lorsqu’ils sont décédés plus tôt cette année.

Que nous ayons quelques milliers ou quelques millions de dollars en banque, nous devrions tous faire un testament. Un testament permet aux autres de savoir comment vous souhaitez que vos biens soient pris en charge et distribués après votre décès. Si vous ne laissez pas de testament, il est beaucoup plus probable que vos biens se retrouvent entre les mains de personnes à qui vous ne vouliez pas les destiner. Cela pourrait aussi causer des tracas à vos proches, en plus d’occasionner une perte de temps inutile et des frais juridiques.

Que se passe-t-il lorsqu’on décède sans testament?

Même si proportionnellement les personnes fortunées sont plus nombreuses à avoir fait leur testament que celles dont le revenu est faible ou modéré, cela ne veut pas dire que les millionnaires et les milliardaires sont toujours bien préparés. Des personnes célèbres et à revenu élevé, comme Aretha Franklin, Prince, Jimi Hendrix et Pablo Picasso, sont toutes décédées sans testament en bonne et due forme4. Dans bien des cas, les héritiers et la succession ont dû se livrer à des batailles juridiques coûteuses et inutiles durant plusieurs années.

Mis à part l’argent, les disputes provoquées par l’héritage d’un proche décédé peuvent prendre des proportions démesurées et laisser des cicatrices. L’absence d’une bonne planification peut entraîner une rupture définitive des liens familiaux, surtout pour ceux qui se disputent des actifs importants.

Le fait de laisser un testament en bonne et due forme avant de quitter ce monde vous permet de faire un ultime et important cadeau à vos proches. Ça évite les longues batailles juridiques, les frais exorbitants et les maux de tête inutiles – des situations qu’aucune famille en deuil ne souhaite subir. Si ce n’est pas déjà fait, discutez avec votre spécialiste en services financiers de l’avenir de votre succession. Il pourra peut-être vous aider directement ou vous recommander à un avocat ou un notaire qui pourra amorcer le processus de rédaction du testament.


  1. Https://news.gallup.com/poll/191651/majority-not.aspx (en anglais seulement)
  2. Https://apnews.com/article/connecticut-fires-tony-hsieh-las-vegas-nevada-e1a53077be6f75b4b147780a1686a00c (en anglais seulement)
  3. Https://www.usatoday.com/story/entertainment/celebrities/2020/10/16/chadwick-boseman-died-no-will-wife-seeks-administer-estate/3686177001/ (en anglais seulement)
  4. Https://www.legalzoom.com/articles/10-famous-people-who-died-without-a-will (en anglais seulement)

Le présent texte, qui a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables, est fourni par Twenty Over Ten. Il ne peut être utilisé dans le but d’éviter une pénalité fiscale fédérale. Veuillez consulter un notaire, un avocat ou un fiscaliste pour obtenir des renseignements précis concernant votre situation personnelle. Les opinions exprimées et le matériel fourni le sont à titre d’information générale et ne doivent pas être considérés comme une sollicitation pour l’achat ou la vente d’un titre.