facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
Automne 2020 : L’incertitude entourant l’inscription au collège Thumbnail

Automne 2020 : L’incertitude entourant l’inscription au collège

La pandémie de COVID-19 change notre monde, et il n’y a aucune réponse quant au moment où nous pourrons reprendre la vie telle que nous la connaissions. L’avenir des universités et la façon dont les étudiants, en particulier les nouveaux étudiants, peuvent s’attendre à recevoir un enseignement supérieur sont un changement majeur dont il est question. Cette année, les collèges américains sont passés à l’apprentissage à distance au début du mois de mars, ce qui signifie que de nombreux étudiants ont quitté les campus pour la semaine de relâche et n’y sont jamais revenus.

Depuis, à travers le monde, les étudiants n’ont pas remis les pieds sur le campus, et il existe beaucoup d’incertitude sur la façon dont le prochain semestre d’automne se déroulera. Au vu de tous ces changements, les nouveaux étudiants sont confrontés à une question de taille : « Devrais-je envisager de prendre un semestre de césure? » Nous discuterons de ce que les universités font actuellement et de ce à quoi les étudiants doivent penser avant d’entreprendre leur semestre d’automne.

Notre situation actuelle

Les nouveaux étudiants ont déjà raté des moments marquants de l’année, y compris le bal des finissants et la remise des diplômes. Bon nombre d’entre eux ont déjà déterminé où ils iront effectuer leurs études collégiales. Mais dans un contexte d’incertitude mondiale, la nouvelle question de savoir s’ils devraient même commencer à suivre des cours à l’automne s’est posée.

L’évolution du coronavirus aux États-Unis s’est révélée imprévisible, et c’est pourquoi la plupart des universités ne savent pas encore à quoi ressemblera le semestre d’automne. De nombreux collèges à l’échelle du pays ont exprimé leur intention de retourner à l’enseignement en personne à l’automne. D’autres débattent publiquement au sujet de savoir si les étudiants devraient rester hors du campus jusqu’en 2021. Quoi qu’il en soit, il est maintenant évident que les choses ne reviendront probablement pas totalement à la normale d’ici le mois d’août. La question de savoir dans quelle mesure la distanciation sociale devra encore être appliquée reste en suspens. Cela signifie que, vraisemblablement, les nouveaux étudiants seront confrontés à une réalité différente au cours de leur premier semestre par rapport à ce à quoi ils s’attendaient initialement.

Études en ligne ou en personne

Le collège est un endroit pour réseauter, établir des liens et travailler en étroite collaboration avec un corps professoral de renommée mondiale. L’apprentissage en ligne, même s’il est efficace jusqu’à un certain point, peut priver les étudiants de ces interactions en personne qu’ils connaissent habituellement durant leurs années d’études sur le campus.

Un récent sondage mené par Simpson Scarborough a examiné la façon dont les étudiants collégiaux actuels et les élèves de dernière année du secondaire se sentaient à l’égard de la transition vers les cours en ligne. Sur les quelque 1 100 participants, 50 % ont dit que la situation était pire et 13 % ont dit qu’elle était bien pire que l’enseignement en personne1. De nombreux collèges ont repoussé la date limite pour que les étudiants acceptent les offres d’admission au collège, et dans ce chaos, la décision est vraiment difficile à prendre. De plus, les nouveaux étudiants ont été désavantagés en ratant les visites du campus et les entrevues en personne.

Conséquences financières

Si les universités ne rouvrent pas leurs portes pour offrir un enseignement en personne, les étudiants et leur famille devront faire face à la réalité en décidant si cela vaut la peine de payer les frais de scolarité et de s’inscrire pour le semestre d’automne. La pandémie a déjà eu d’énormes répercussions sur les familles partout dans le monde, et si les nouveaux étudiants n’obtiennent pas l’enseignement et l’expérience en personne qu’ils sont censés recevoir, ils pourraient envisager de prendre une année de césure.

Dans ce sondage de Scarborough, lorsqu’on a demandé aux élèves du secondaire quelle était la probabilité qu’ils fréquentent un collège à l’automne, comme ils l’avaient prévu, un cinquième des répondants a indiqué qu’il était probable ou très probable qu’ils n’y aillent pas en raison de la pandémie1. Non seulement cette situation est préoccupante pour les nouveaux étudiants, mais elle l’est également pour les universités. Les collèges, comme tant d’entreprises et de particuliers, connaîtront des difficultés financières en raison de la pandémie actuelle.

Les étudiants américains espèrent retourner sur les campus cet automne, mais la réalité de cette décision demeure inconnue. Que vous soyez nouvel étudiant ou parent d’étudiant, il est important que vous preniez le temps de décider, avec votre famille, de ce qui vous convient le mieux. Si les collèges pour lesquels vous avez présenté une demande d’inscription offrent une prolongation de votre engagement, profitez de ce délai pour voir si les prochaines semaines ou les prochains mois vous donnent une meilleure idée de la situation pour l’automne prochain.


  1. https://info.simpsonscarborough.com/april-replication-national-student-survey-download

Le présent texte, qui a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables, est fourni par Twenty Over Ten. Il ne peut être utilisé dans le but d’éviter une pénalité fiscale fédérale. Veuillez consulter un notaire, un avocat ou un fiscaliste pour obtenir des renseignements précis concernant votre situation personnelle. Les opinions exprimées et le matériel fourni le sont à titre d’information générale et ne doivent pas être considérés comme une sollicitation pour l’achat ou la vente d’un titre.